Project Description

Après des études à l’Ecole Nissim de Camondo, Philippe Starck crée sa société de design industriel Starck Product (ou Ubik) et édite sa première collection de meubles. « Il faut une extrême rigueur, même si le meuble est amusant. Je suis contre tous les excès et contre toutes les insuffisances. Le fonctionnalisme ne retient-il pas que les paramètres d’usage. Chacune de mes productions passe par une grille de paramètres précis. Je veux intégrer tous les éléments qui font notre génération. Ma ligne de meubles n’est pas une collection, mais une intention que j’appelle “l’anonyme plus ”. Il pose la question du statut de l’objet prônant l’honnêteté de sa fabrication et sa qualité. À travers son concept de « design démocratique » Starck dit militer pour un design qui ne soit pas destiné exclusivement à une élite. « Le populaire est élégant, le rare est vulgaire ».

Parallèlement il collabore avec Pierre Cardin ou Lino Ventura pour qui il crée des structures gonflables. Il réalise la décoration du club La Main bleue, puis Les Bains Douches  (1978) : « Je me raconte des petites histoires par symboles interposés, à travers mes décorations. Je ne me satisfais que des climats que je crée. La Main bleue par exemple est une espèce de folie, une cathédrale…Il est plus facile pour réussir, d’épouser son époque. J’ai le sentiment d’appartenir à une génération bizarroïde, fille de la Nasa et de la psychanalyse appliquée.»

En 1983, sur recommandation du Ministre de la Culture Jack Lang, le projet de conception de l’aménagement des appartements privés du Président de la République au Palais de l’Elysée proposé par Philippe Starck est choisi par François Mitterrand. Dès l’année suivante, sa renommée devient internationale avec la transformation du café Costes qui devient le lieu  iconique des années 80.

Dès 1989, il conçoit au Japon plusieurs immeubles dont le Nani Nani, bâtiment anthropomorphique couvert d’un matériau vivant qui évolue avec le temps. Un an plus tard, il crée l’Asahi Beer Hall à Tokyo, puis Le Baron Vert en 1992, un ensemble de bureaux à Osaka. En France il signe l’extension de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris. Une de ses œuvres récentes est l’Alhondiga à Bilbao ouvert en 2010 ainsi que le Port Adriano à Palma de Majorque en 2012. Philippe Starck réalise aussi de nombreux hôtels dans différents pays dont aux Etats-Unis à New York, Miami, Los Angeles, en Amérique du Sud à Rio de Janeiro avec des matériaux comme le bois, le marbre ou le verre. En France il est à l’origine du Mama Shelter à Paris et Marseille ainsi que La Corniche, hôtel situé sur le site de la Dune du Pilat.

Ses créations sont exposées dans les collections de nombreux musées européens et américains, entre autres au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et à celui des Arts décoratifs, au MoMA et Brooklyn Museum de New York, au Vitra Design Museum de Bâle et au Design Museum de Londres. Plus de 660 de ses œuvres figuraient dans les collections publiques françaises en 2011.

Pour accéder aux œuvres de ce créateur que nous exposons, cliquer sur les images ci-dessous :

    23  25 (2)